• Témoignages
  • Vente à domicile

La vente à domicile, le job bon plan pour les nouvelles générations

Selon le baromètre annuel de la Fédération de la Vente Directe (FVD), la modernisation de la Vente Directe invite de plus en plus les plus jeunes à se former au métier et à se lancer.  Le nombre de vendeurs à domicile de moins de 35 ans est en hausse régulière depuis quelques années. Ainsi, parmi les VDI, aujourd’hui, deux tiers des indépendants ont entre 25 et 34 ans, soit une augmentation de près de 4 % par rapport à 2020.

 Léa fait partie de la génération Y

Léa va avoir 28 ans. Elle a découvert la vente à domicile et Charlott’ par hasard lors d’une réunion Charlott’ chez une amie. Léa est aujourd’hui maman de deux petites filles de trois et six ans. Elle s’est installée dans les Vosges, département 88, à Lepanges sur Vologne, il y a quelques années.

Après la naissance de son aînée, Léa a créé une MAM, Maison d’Assistantes Maternelles. Auparavant elle était auxiliaire de vie. Après son congé maternité, et suite à des soucis personnels, elle voulait changer d’activité mais ne voulait plus de pression liée à la hiérarchie. Aujourd’hui, en plus de son temps plein en MAM, Léa réalise en moyenne deux ateliers Styles Charlott’ par mois.

La vente à domicile un secteur qui répond à ses aspirations.

Léa, comme beaucoup de jeunes de sa génération aspire à un équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle. Elle recherche également une activité avec de la liberté, à temps choisi et sans patron. La vente à domicile répond à ses aspirations. Aimant le contact et ayant besoin de sortir de son cocon familial, Léa a trouvé dans son activité de VDI une opportunité répondant également à ses besoins : « c’est une activité dans laquelle je m’organise comme je veux, avec un planning variable que je crée selon mes disponibilités et où je suis mon propre patron ».

Charlott’, car Léa adore les collections lingerie de la marque

Quand il y a quatre ans, Léa a découvert par hasard Charlott’, elle a craqué pour les collections lingerie et leur qualité. Quand elle a cherché une activité pour se sortir de son quotidien tout en gardant son temps plein, elle a tout de suite pensé à la vente à domicile et à Charlott’ car c’est un plaisir de partager autour d’elle des produits qu’elle aime. Les produits sont colorés, pepsy … et il y a de plus en plus de modèles sans armatures qui correspondent aux goûts des jeunes femmes de son âge. Pour elle ce complément d’activité est surtout un loisir. Il lui permet également d’étoffer son réseau et de faire de belles rencontres.

La vente à domicile un secteur ouvert à tous

Pour Léa, la vente à domicile est un secteur accessible à tout le monde sans compétence particulière. En effet, chez Charlott’, elle nous indique que les recrues sont formées par leur marraine. Cependant, elle suggère de s’orienter dans la VDI uniquement si on aime le contact, aller vers les autres car c’est un métier où le conseil et le relationnel sont primordiaux.

Sa conclusion

« La Vente à Domicile, c’est cool. On est une génération qui veut se sentir libre donc c’est vraiment le bon plan. En effet, c’est un job sans pression, dans lequel on est libre de travailler comme on veut, quand on veut et d’où on veut », nous confie Léa.

 

Léa, génération Y, aime son activité de VDI Charlott' dans la mode
Léa, VDI Charlott’, avec Nathalie et Catherine lors d’un moment d’équipe

 

Vous souhaitez en savoir plus sur le Job de VDI Charlott ?

 

Voir d'autres articles...

NOUVEAU ! Vous souhaitez devenir conseillère de style ou organiser un shopping privé à domicile ? Réservez un rdv téléphonique ou en visio avec Sophie, qui répondra à toutes vos questions !

C'est ici !

TEST

TEST

TEST