• Témoignages
  • Vente à domicile

Nathalie, conseillère de style Charlott’ et chauffeur de bus

Nathalie cherchait un complément de revenu qui lui permettait de gérer ses horaires

Nathalie a 46 ans. Elle vit à Arles sur Tech, dans les Pyrénées Orientales, département 66. Elle a travaillé pendant plus de 17 ans dans la mise en rayon de produits frais en supermarché dans le Gers. Après des soucis de santé, elle a dû quitter son poste, sans proposition de reclassement. Parallèlement, avec son mari et ses enfants, ils ont emménagé dans les Pyrénées orientales. Son mari est chauffeur routier et en déplacement toute la semaine. Nathalie cherchait donc une activité qui lui permette aussi de s’occuper de ses enfants. Elle a alors trouvé un poste de femme de chambre. Alors qu’elle cherchait un complément de revenu, elle a vu un reportage à la télévision qui parlait de Charlott’. Aimant le contact avec les gens, et souhaitant un job où elle pouvait gérer ses horaires, elle cherchait dans la vente à domicile. Elle s’est donc dit : « pourquoi pas moi, ce sera un beau défi pour vaincre ma timidité. ».

Puis, il y a quatre ans, elle a eu l’opportunité de faire une formation de chauffeur de bus avec à la clé un job à temps partiel et un revenu de 700 euros par mois. Conserver son activité de vendeuse à domicile Charlott’ lui permettait de compléter son revenu à hauteur de 200 à 300 € par mois.

 

Nathalie chauffeur de bus, est devenue VDI Charlott' pour trouver un complément de revenu
Nathalie, Chauffeur de bus à temps plein et conseillère de mode chez Charlott’ lingerie et prêt-à-porter

 

Chauffeur de bus à temps plein et conseillère de mode

En janvier dernier, elle est passée chauffeur de bus à temps plein et n’a eu aucune envie d’abonner son job de VDI. En effet, son job Charlott’, elle y tient  et ça lui plaît. Ses clientes sont devenues des amies, elle fait de belles rencontres lors des ateliers style, elle rigole en travaillant et aime la qualité des produits lingerie et prêt-à-porter.

 

La cohabitation de ses deux métiers

Deux jours par semaine, Nathalie travaille de 6h30 à 9h et de 15h à 19h. Cela lui laisse du temps libre pour développer son activité Charlott’. Elle en profite pour aller voir ses clientes en individuel. Le samedi, elle travaille  en demi-journée et son patron est assez souple si elle a besoin de changer son planning pour animer une réunion de vente Charlott’. Elle arrive à concilier ses deux activités grâce à une très bonne organisation et une grande capacité d’adaptation. Pour réussir ce défi de conserver ses deux jobs et de le concilier avec sa vie de famille, elle nous dit qu’il faut anticiper et vraiment bien organiser son emploi du temps.

 

Son conseil pour réussir son activité de vendeur à domicile Charlott’

Pour réussir dans l’activité de conseillère de vente, il faut persévérer, ne pas baisser les bras, faire du phoning et parler de son activité autour de soi. Facebook est un bel outil de communication pour développer son réseau et faire de la présence à l’esprit. Nathalie a créé un groupe qu’elle anime régulièrement. Elle a aujourd’hui 200 fans. Elle a acquis de nouvelles clientes et parfois des commandes grâce à son activité sur les réseaux sociaux ; mais c’est avant tout une vitrine qui lui offre de la visibilité.

 

Différentes facettes du métier de VDI Charlott' de Nathalie
VDI Charlott’, un job à temps choisi pour Nathalie, avec de multiples facettes : phoning, contact…

 

Gérer deux activités, c’est possible !

 

Voir d'autres articles...

Charlott' recrute en ligne les lundis, mercredis et vendredis ! Pour participer à l'une de nos séances de parrainage et d'information

c'est ici !