• Témoignages
  • Vente à domicile
  • Vie charlott’

VDI Charlott’ rime avec qualité de vie au travail

Définition du bien-être au travail et de la QVT

Depuis quelques années, le concept de Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) est une préoccupation importante des entreprises. Parmi les critères de RSE, la Qualité de Vie eu Travail (QVT) est un enjeu majeur pour séduire et fidéliser ses collaborateurs. L’ANI (L’accord national professionnel) définit la QVT comme « un sentiment de bien-être au travail perçu collectivement et individuellement qui englobe l’ambiance, la culture de l’entreprise, l’intérêt du travail, les conditions de travail, le sentiment d’implication, le degré d’autonomie et de responsabilisation, l’égalité, un droit à l’erreur accordé à chacun, une reconnaissance et une valorisation du travail effectué ».

 

VDI, un job plébiscité pour la qualité de vie de travail qu’il offre

Les leviers de QVT qui donnent au métier de vendeur à domicile, une image positive sont : la reconnaissance, l’organisation du travail en fonction de ses envies et besoins, le contenu du job : conseiller ses clients et animer une équipe pour la faire évoluer. Ainsi, selon un Baromètre IFOP réalisé en 2021, à la demande de la Fédération de la Vente directe (FVD), la note moyenne de 7,7/10, attribuée est révélatrice de ce bien-être. Cette note s’explique par « les notions d’indépendance, de flexibilité et souplesse de l’activité  de VDI. L’absence de pression de la hiérarchie, la possibilité d’exercer n’importe où, de choisir son rythme de travail et de garder du temps pour soi étant autant de facteurs motivants. Le conseil personnalisé et la relation humaine au cœur de l’ADN de la Vente Directe sont aussi fortement appréciés. » Source : https://www.fvd.fr/etude-ifop-levolution-des-metiers-de-la-vente-directe/

Le job de conseillère de vente Charlott’ apporte de la reconnaissance, la possibilité d’organiser son travail comme on le souhaite, un job passionnant et une bonne ambiance de travail. Les VDI Charlott’ considèrent avoir trouvé un job avec une super qualité de travail. Voici quelques témoignages pour illustrer ces propos.

 

VDI Charlott' : elles sont heureuse et épanouies
Elles aiment leur job de conseillère de vente Charlott’ lingerie et prêt-à-porter

 

Maryline s’épanouit dans son job de VDI Charlott’

Maryline a 57 ans. Elle est sarthoise et vit à Voivre le Mans dans le 72, à proximité du Mans. Maryline a d’abord rejoint Charlott’ en complément d’activité il y a trois ans suite à un atelier style auquel elle venait d’assister.  Elle a aimé le concept de vente à domicile, a adoré le profil de la PDG de Charlott’, Véronique Garnodier qui est quelqu’un d’optimiste et positif. Les collections lui ont plu. Sa fille s’appelle Charlotte…  Très vite elle s’est dit que c’était ce qu’elle voulait faire. Quand elle s’est fait licencier d’un poste en logistique en pharmacie après 13 ans de collaboration, elle s’est raccrochée à son job de  conseillère de vente Charlott’ pour se changer les idées et rebondir. Son seul regret, ne pas avoir eu l’opportunité de rejoindre Charlott’ avant.

 

L’organisation de son temps de travail

Pour Maryline, la qualité de vie au travail, c’est avant tout s’épanouir dans son activité. En tant que VDI, Maryline apprécie le fait, de pouvoir travailler quand elle le souhaite, de ne pas avoir de patron sur le dos et d’être autonome. C’est gratifiant pour elle d’avoir des responsabilités, d’être son propre boss.

 

Une superbe ambiance de travail

Tout en étant autonome, c’est un job, où elle ne se sent jamais seule. Elle est accompagnée par son Animatrice et l’équipe, profite de formations en présentiel et via la web TV Charlott’…  Elle a trouvé chez Charlott’ une ambiance de travail agréable avec un esprit famille,  d’équipe. Il y a une ambiance de travail joyeuse. Elle apprécie l’ambiance conviviale des réunions de vente, mais aussi celle des retrouvailles avec ses collègues lors des formations au cours desquelles le partage et l’échange sont les maîtres mots.

 

Des missions passionnantes

Maryline s’épanouit aussi dans son job de Conseillère : rassurer les femmes et leur permettre de se sentir bien quelle que soit leur morphologie. C’est un véritable bonheur pour elle de pouvoir conseiller ses clientes et de voir leur satisfaction quand elle leur propose des produits qui leur correspondent et les mettent en valeur.

 

La reconnaissance à la clé

VDI Charlott’, c’est également un job épanouissant pour la reconnaissance qu’il procure. L’entreprise reconnaît ses VDI par des gains de challenges, les commissions proposées, la mise en lumière de son réseau. C’est aussi la reconnaissance des clientes qui sont satisfaites de son expertise,  de son écoute, de son savoir-faire… et le lui disent. Ainsi sa filleule avec qui elle est venue découvrir récemment le siège à Lyon nous dit : « Lors de mon lancement, ma marraine Marilyne m’a accompagnée, formée et a été très à l’écoute pour me rassurer sur ce superbe métier. Maryline est toujours disponible pour moi. Elle m’a prêtée la collection afin que je puisse avoir de quoi continuer les ateliers dans l’attente d’avoir mes kits. De plus, j’ai des conseils et astuces régulièrement ; ce qui est génial. Je ne me sens pas seule. Je me sens soutenue. Je remercie Maryline pour sa bienveillance, son sourire et sa joie de vivre. »

Pour conclure, Maryline, nous dit : «  Ce job est enrichissant de belles rencontres et d’échanges. Il permet à une femme dynamique et active de s’éclater dans son job. »

 

VDI un job épanouissant avec une sur qualité de vie au travail
Maryline, VDI Charlott’ apprécie les différentes facettes de son job

 

Magalie aime tellement son job Charlott’ qu’elle vient de vendre sa boutique

Magalie a 46 ans. Elle vit en Bretagne à Janzé, à 35 kilomètres de Rennes dans le 35. Il y a 18 ans, elle a ouvert une boutique de cadeaux autour de l’enfant à un kilomètre de chez elle et emploie une vendeuse à mi-temps. Elle était également cliente et hôtesse Charlott’ depuis 15 ans et adorait les produits.

Il y a deux ans, elle a eu envie de sortir de sa boutique, de sa routine, de sa ville… Avec cette envie d’aller voir ailleurs, elle a tout de suite pensé à Charlott’ et a démarré l’activité en double activité. Magalie, aime tellement son job de vendeur à domicile, qu’aujourd’hui, elle passe un cap et vend sa boutique pour ne se consacrer qu’à son activité Charlott’. Son objectif : devenir Animatrice de Groupe, animer une équipe et gagner au moins 1 500  euros par mois.

 

L’ambiance de travail au cœur de la qualité de vie au travail

Pour Magalie, le plus important c’est d’avoir un job qui lui plaise, qu’elle en retire du plaisir. Ce qu’elle apprécie dans son job de VDI, ce sont les moments de convivialité qu’elle vit. Elle n’a jamais l’impression de travailler quand elle anime une vente Charlott’ chez ses hôtesses. Magalie a également trouvé une équipe, des collègues et cela lui manquait dans sa boutique où elle se sentait seule. Elle apprécie de pouvoir aller en formation, de se sentir soutenue. Les moments en équipe sont nombreux : formations mensuelles en présentiel, formations en visio, séances de shooting photo avec les nouveautés lingerie et prêt-à-porter… « Ce sont des moments de partage qui ont pour vocation de nous faire progresser en fonction de notre projet. Ça fait du bien de retrouver ses collègues, de rigoler, de partager notre quotidien et nos bonnes pratiques » nous confit-elle.

 

Un métier de conseil avec de la reconnaissance

Magalie aime conseiller ses clientes et ne pas vendre pour vendre. Elle aime sa mission qui consiste à conseiller le soutien-gorge adapté, le vêtement qui met en valeur… Savoir conseiller en fonction de leur morphologie, leurs goûts, leur personnalité, leurs envies et besoins… c’est valorisant et appréciable. Son avis est important pour ses clientes et elles la remercient quand elles sont contentes de leurs achats. C’est vraiment une belle reconnaissance et une récompense de son travail.

 

Brigitte, client de Magalie, aime les vêtements et la lingerie Charlott'
Brigitte apprécie les conseils de sa conseillère de vente Charlott’

 

La flexibilité des horaires chez Charlott’

En tant que VDI Charlott’, on peut travailler quand on le souhaite et c’est important pour Magalie.  Cela lui permet de gérer sa boutique en parallèle. Elle adapte ainsi son planning Charlott’ en fonction de ses autres impératifs et peut aussi facilement s’adapter aux imprévus de ses clientes.

Magalie conclut ainsi : «  Etre Conseillère de style Charlott’, c’est une passion, on n’a même pas l’impression de travailler. C’est que du bonheur. »

 

VDI Charlott', un métier de rencontre et partage
Magalie, VDI Charlott’, nous montre différentes facettes de son métier

 

Bien-être au travail rime avec bonne ambiance pour Valérine

Valérine a 33 ans. Elle vie en Savoie à Saint Jean de Maurienne dans le département 73.

Quand elle a démarré Charlott’, Valérine travaillait dans un bureau, dans les assurances. Un job aux 39h qui lui procurait beaucoup de stress car les gens venaient toujours quand ça n’allait pas. Elle avait besoin de compenser dans un univers positif et optimiste. Elle cherchait donc une activité à temps choisi ou la bonne humeur et la bonne ambiance seraient au rendez-vous. Aimant la vente et le contact humain, elle s’est tournée vers la vente à domicile pour la souplesse des horaires. En faisant des recherches sur le site de la Fédération de la Vente Directe, elle a découvert Charlott’. Valérine a craqué sur les produits et été séduite par la notoriété de la marque. Elle a exercé en double activité pendant un peu plus d’un an et a décidé l’été dernier d’abandonner son CDI et de se consacrer uniquement à son job de VDI Charlott’. Valérine a trouvé dans la vente à Domicile chez Charlott’ un job plaisir.

 

Travailler dans une ambiance conviviale et bienveillante

Pour Valérine, bien-être au travail rime avec bonne ambiance avec ses clientes et ses collègues. Elle sait que quand elle va animer une réunion de vente lingerie et prêt-à-porter, elle va passer un bon moment. Valérine apprécie les formations mises en place car elle aime apprendre. C’est aussi l’occasion de revoir ses collègues, de passer un bon moment. Elle nous confie : « il y a une très grande solidarité entre nous, on est dans l’entraide, pas dans la concurrence. On partage nos bonnes pratiques pour avancer toutes ensembles ».

 

La qualité de vie au travail, c’est aussi pouvoir choisir ses horaires

Le rythme de travail de son job de conseillère de vente Charlott’, lui permet de travailler quand elle le souhaite et d’où elle le souhaite et donc de se dégager du temps pour elle, pour sa famille, pour faire du sport…

 

La diversité de ses missions lui plaît

Son job de vendeur à domicile est varié et lui permet d’avoir des temps de travail en individuel à son rythme et des moments de cohésion sociale lors des instants shoppings privés chez ses hôtesses et avec ses collègues, lors des formations. Chez elle, elle fait de la comptabilité,  des commandes, du phoning, de la création de contenu pour les réseaux sociaux, ses plans d’actions…

Elle apprécie également son métier de Conseillère de Vente car elle aime trouver des solutions pour que ses clientes se sentent mieux dans leurs sous-vêtements. La diversité et la qualité de la lingerie Charlott’ lui permet de satisfaire ses clientes.

 

La reconnaissance un super levier de motivation

Quand elle revient d’un atelier style, Valérine ressent un bonheur immense car elle s’est sentie utile. Elle est reboostée. La reconnaissance de ses clientes qui apprécient son savoir-faire, ses conseils… lui permet également d’avoir une meilleure estime d’elle-même. Ce retour décuple sa motivation et lui donne l’envie et l’énergie de poursuivre cette activité. Elle se sent aussi reconnue par Charlott’ dans les palmarès mensuels. Ainsi, Véronique une des ses clientes lui écrit :  « Merci Valérine pour ce beau moment passé en votre compagnie. J’ai été ravie. Merci pour vos conseils et votre professionnalisme. »

 

Valérine conclu ainsi : « C’est un métier varié dans  lequel on se s’ennuie pas et où on travaille dans la bonne humeur ».

 

Valérine adore son job de VDI Charlott' lingerie et vêtements
Valérine, Conseillère de style Charlott’ travaille dans la bonne humeur

 

Bénédicte recherche une activité sans pression et à temps choisi avec du lien social

Bénédicte va avoir 50 ans. Elle vit en Belgique dans la province de Liège près d’Huy. Elle travaille en pharmacie dans le conseil et la vente. Elle a travaillé pendant 24 ans dans la vente à domicile pour financer sa maison avant de rejoindre Charlott’. Après 24 ans, Bénédicte a choisi de changer de secteur, elle avait fait le tour du produit. Aimant la lingerie Charlott’, voulant conserver une activité VDI pour le contact humain et ayant une amie qui travaillait pour Charlott’, elle a décidé de rejoindre l’aventure il y a deux ans, en plein confinement.

 

Une activité avec des horaires sur mesure et sans pression hiérarchique

Bénédicte est une chalengeuse. Elle aime les défis et se surpasser. Cependant dans son job de VDI, qu’elle exerce en complément de revenu, elle apprécie d’être libre de se fixer ses horaires de travail et de ne pas avoir de pression hiérarchique. Travailler dans la vente à domicile lui permet d’être  indépendante, sans avoir à supporter toutes les charges financières liées à ce statut en Belgique. Ce qu’elle apprécie également chez Charlott’, ce sont les formations en replay accessibles sur la Web TV. Cela lui permet de suivre les formations à son rythme, quand elle est disponible.

 

Bénédicte se sent reconnue pour son travail

Depuis qu’elle a rejoint Charlott’, Bénédicte a remporté des challenges et de nombreux cadeaux : un weekend en Belgique avec ses collègues Charlott’ belges, une invitation au défilé de lancement de la collection hiver avec trois de ses hôtesses… Sa marraine lui a régulièrement offert des bouquets de fleurs pour la féliciter de ses performances. Par ailleurs, elle se sent mise en valeur par son animatrice.

Elle apprécie aussi de faire plaisir à ses clientes lors des ateliers mode Charlott’. Sa plus belle récompense, c’est lorsque ses clientes reprogramment une séance shopping Charlott’. C’est pour elle un épanouissement de rendre ses clientes heureuses en leur faisant passer un bon moment et en les conseillant correctement pour qu’elles aient une lingerie qui convienne à leur morphologie.

 

Conseillère de style Charlott’, un métier épanouissant

Bénédicte aime son métier car elle aime la variété des missions : animer un atelier de vente dans une ambiance conviviale, préparer l’atelier avec son hôtesse, relancer ses contacts, organiser sa réunion de vente… Elle apprécie le lien social que lui procure cette activité ; c’est l’occasion de faire de belles rencontres et de nouer de nouvelles amitiés parmi ses clientes et ses collègues. L’atelier mode Charlott’, c’est un moment convivial, de récréation et de conseils pour les personnes qui en ont besoin, nous explique Bénédicte. Elle aime faire essayer des looks à ses clientes et leur conseiller différentes manières de porter une tenue pour l’adapter à leur style en l’accessoirisant.

Une des plus belles reconnaissances de ses clientes, c’est quand elles motivent leurs copines à essayer les produits et à venir découvrir l’expérience shopping Charlott’.

Grâce au confinement, Bénédicte s’est mise aux réseaux sociaux et s’est prise au jeu de se mettre en scène en Charlott’. Ses clientes adorent car cela leur permet de voir les looks sur une personne lambda, pas sur un corps de mannequin. Cela leur permet de se projeter et de voir que les vêtements Charlott’ s’adaptent à plusieurs morphologies.

 

Une ambiance de travail conviviale

Que ce soit lors d’une réunion de vente ou lors des formations, Bénédicte passe toujours un bon moment avec Charlott’. Bénédicte trouve qu’il y a chez Charlott’, une très bonne ambiance et une synergie entre les conseillères de style.  Les formations se finissent toujours par un déjeuner au cours duquel on partage et on échange. Par ailleurs, nos animatrices sont toujours disponibles lorsque l’on a une question.

 

Charlott’ met en place des outils et animations pour nous aider à booster notre activité

« L’entreprise met régulièrement en place des challenges, des animations commerciales, des promotions… afin de nous aider à développer nos ventes » nous dit Bénédicte. L’entreprise traite aussi très rapidement les commandes pour que nous puissions livrer rapidement nos clientes. En tant que VDI, vendeuse à domicile indépendante, nous avons aussi la liberté d’organiser nos propres animations commerciales quand on le souhaite pour fidéliser  nos clientes et/ou développer nos ventes.

 

Bénédicte conclut ainsi : « Je trouve mon épanouissement chez Charlott’. Je suis toujours autant charmée par cette activité complémentaire qui me permet de garder du lien social ».

 

Bénédicte, Vendeuse à domicile Charlott', un complément de revenu épanouissant
Bénédicte nous montre différents aspects de son job de VDI Charlott’

 

Vous aussi vous recherchez la qualité de vie au travail ?

Voir d'autres articles...

Charlott' recrute en ligne les lundis, mercredis et vendredis ! Pour participer à l'une de nos séances de parrainage et d'information

c'est ici !